STAGIAIRE POSTDOCTORAL EN PRÉVISION ÉCOLOGIQUE DES RÉPONSES DES POPULATIONS D’OISEAUX BORÉAUX AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES ET DES PAYSAGES FORESTIERS

Le projet de modélisation aviaire boréale (MAB) est à la recherche d'un boursier postdoctoral pour se joindre au laboratoire Cumming de l'Université Laval (ville de Québec), en collaboration avec J.A. Tremblay d'Environnement et Changement Climatique Canada. MAB est un projet de recherche collaboratif international à long terme, soutienant la conservation et la gestion des oiseaux boréaux nicheurs en Amérique du Nord. Le poste est offert pour un an, avec prolongation jusqu'à deux ou trois ans, conditionnel au rendement, éligibilité et au financement.

Le candidat retenu jouera un rôle déterminant dans les nouvelles initiatives d'évaluation des populations et de planification de la conservation aviaire dans l'est du Canada. L'objectif de ce projet est d'évaluer les impacts de la gestion forestière passée, présente et future sur les populations d'oiseaux en comparant les forêts certifiées SFI (Sustainable Forestry Initiative) aux forêts non certifiées. Ce poste appliquera des modèles de simulation spatiale pour prévoir les impacts de la gestion forestière, des perturbations anthropiques et des changements climatiques sur les espèces d’oiseaux (Cadieux et al. 2020; Micheletti et al. 2021), afin d’identifier des méthodes efficaces pour maintenir leurs populations. Le projet peut également inclure l'application des méthodes de priorisation spatiale pour la planification de la conservation (Stralberg et al. 2018). Le/la candidat travaillera en étroite collaboration avec un.e professionnel.le de recherche qui dirigera le développement de modèles d'habitat spécifiques aux espèces pour les oiseaux forestiers (e.g., Crosby et al. 2019; Adde et al. 2020) et avec des étudiant.e.s gradué.e.s. Ce travail se joindra aux efforts continus de MAB pour estimer la densité d'oiseaux à grande échelle nationale et régionale. Le candidat dirigera la rédaction de manuscrits et représentera le projet lors de réunions, de niveau local à international, et auprès de partenaires de recherche gouvernementaux, industriels, ONGEs et universitaires.

Le candidat doit être titulaire d'un doctorat dans une discipline pertinente, reçu au plus tard 3 ans avant l'entrée en fonction. Les qualifications essentielles comprennent de solides compétences quantitatives associées à un intérêt pour l'écologie aviaire et la conservation en général, indépendamment du contexte disciplinaire. Une expérience significative des méthodologies statistiques ou computationnelles avancées est essentielle (incluant la compétence en programmation avec R); de l'expérience de terrain dans les systèmes boréaux et dans les collaborations multidisciplinaires sont considérées comme des atouts. La maîtrise du français et de l'anglais, tant à l'écrit qu'à l'oral, est préférable.

La date souhaitée de début du poste est le 1er septembre 2022, mais des dates plus hâtives ou tardives peuvent être possibles. Le lieu de titularisation est négociable compte tenu des circonstances actuelles, mais l’emplacement souhaité est l’Université Laval (ville de Québec) afin de faciliter un engagement efficace avec l'équipe de modélisation en pleine expansion. Les frais de relocalisation au Québec peuvent être couverts pour les candidats qualifiés. Il s'agit d’un poste de bureau, mais des visites sur le terrain pourraient être nécessaires ou organisées. Le salaire annuel est de 55 000 $ à 60 000 $ incluant les avantages sociaux. Des fonds supplémentaires sont disponibles pour couvrir les frais de fonctionnement, de conférence et de publication. MAB et l'Université Laval s'engagent à offrir un milieu de travail équitable, diversifié et inclusif. Toutes les candidatures seront évaluées. Nous encourageons les femmes, les membres des Premières nations, les Métis et les Inuits, les membres des minorités visibles, les personnes handicapées, les personnes de toute orientation sexuelle ou identité et expression de genre, et tous ceux et celles qui peuvent contribuer à la diversification des idées et de l’environnement de l'Université à poser leur candidature.

Pour postuler:
Veuillez fournir une lettre d'intérêt, un CV, un exemple de vos écrits scientifiques et une liste de trois références. Dans votre lettre, indiquez COMMENT vous répondez aux qualifications et à partir de QUAND vous êtes disponible. Soumettez votre candidature par courrier électronique à bamp@ualberta.ca en indiquant en objet "Postdoctorat en modélisation des oiseaux et de la forêt de l'Est". Les candidatures sont acceptées jusqu’au 30 mai 2022 ou jusqu'à ce que le poste soit comblé.

ENGLISH VERSION